, , , , , , , , , ,

Esprit de vacances

landart06 vacances IMG_1610

Vacances, l’occasion de rêver ?

En vacances, je me suis souvent posé la question : « C’est quoi mon rêve ? », ou encore « C’est quoi mon projet de vie ? ». J’ai eu beau me creuser la tête, ma réponse est que je n’ai pas vraiment de Grands rêves, de Grands projets, ou de Grandes choses auxquelles j’aspire.

Néanmoins, je pense sincèrement que ma vie est façonnée par la réalisation d’une succession de rêves que je parviens à réaliser, qui me font avancer et me mettent en joie. Certains peuvent paraître très insignifiants aux yeux de mon entourage, mais ils sont pour moi une source de motivation sans faille. Je pense notamment à deux d’entre eux.

Le premier est celui de toujours rechercher à fabriquer ou faire quelque chose de mes mains. Mais pas seulement ! Si cette activité est en contact avec la nature, alors je suis comblée !

Landart06 IMG_3679

 

Ce rêve est une quête presque quotidienne car l’activité manuelle et la rencontre de la nature font partie des choses les plus relaxantes et les plus bénéfiques que je connaisse. Le land art en est une pour moi depuis 2012 !

Je suis convaincue que passer du temps à faire une activité dans la nature, aussi simple soit-elle, améliore considérablement notre santé, notre bonheur et pas seulement pendant l’activité, mais de façon durable : elle améliore l’estime de soi, soulage l’anxiété.

landart06 IMG_6304 Pontaix (89)

 

Apprendre un nouveau savoir-faire en plein air contribue à rafraîchir et à recentrer l’esprit. Il est reconnu que les personnes qui ont un lien plus étroit avec la nature sont, dans l’ensemble, plus satisfaites de leur vie.

Le simple fait de passer du béton et des transports saturés des villes à la nature a un effet tonifiant instantané qui relève le moral, soulage les petits stress de la vie quotidienne et permet de respirer.

 

Comme je vous l’ai écrit dans plusieurs newsletters, le land art est vraiment pour moi source de bien-être. Pour ceux qui ne l’ont pas encore lu, je vous laisse découvrir ici les bienfaits du land art.

Landart06-AC-Quick-Farfugium

 

En dehors de mes escapades créatives de land art, la nature ne quitte pas mon esprit.

Chaque jour, même si je vis et travaille en ville, j’observe les arbres, les plantes, les fleurs et fruits, et l’évolution de tous ces trésors de la nature qui m’entourent.

 

 

Ce printemps 2019, j’ai aussi entrepris de me former à la permaculture. Je vous invite à découvrir cette démarche qui est bien plus qu’une simple technique de jardinage… Une vraie philosophie de vie !

 J’ai installé un composteur dans mon petit jardin et réalisé un autre rêve, celui de créer un mini potager dans 4 carrés de 90 cm de côté. Vous ne pouvez imaginer le bien-être que cette aventure m’a procurée, tant sur le plan physique que moral !

landart06 IMG-20190606-WA0000

 

Chaque matin, je goûte au bonheur de lui rendre visite avant de partir au boulot, de cueillir les cadeaux qu’il m’offre.

Le soir, je prends beaucoup de plaisir à le retrouver, à m’occuper de lui en le regardant grandir et évoluer.

landart06 20190614_183940

 

Je vais le suivre ainsi au rythme des saisons, le nourrir, enrichir sa terre, puis le laisser se reposer en attendant le printemps prochain…

 

Peut-être un nouveau terrain de jeu pour mes futures œuvres de land art ?

 

Le deuxième rêve dont je voulais vous parler, c’est celui de…

vivre chaque jour dans un état d’esprit… comme si j’étais en vacances !

Saugrenu ? Utopique ? Pas facile à atteindre celui-là, mais pourquoi pas ?

Personnellement, j’observe une grande différence entre mon état d’être en vacances où je me sens vraiment MOI, et mon état du quotidien, où inquiétudes diverses génèrent en moi un sentiment très diffus d’enfermement dans un rythme quotidien…

En est-t-il de même pour vous ?

Lorsque j’ai envie de créer une œuvre de land art, avant de pouvoir me lancer, j’ai besoin d’un peu de temps pour me détacher de mon quotidien, de mes contraintes, me retrouver et rendre mon esprit libre, propice à la création.

Landart06-PO-Cognac barrière

Faire sauter ses barrières…

 

Faudrait-il accepter cela comme inévitable ?

Bien que ce soit l’avis de la majorité des êtres, je pense que chacun peut transformer cet état d’esprit.

Cela ne veut pas dire ne pas être confronté à des obstacles à surmonter, des barrières  à franchir,…

 

La vie que nous menons est certes intense au niveau du remplissage de notre emploi du temps, de sa rentabilité au sens financier du terme, mais, est-elle vraiment intense quant à la richesse intérieure quelle nous procure ?

landart06 IMG_6784

Je me pose souvent la question : « Une fois évacuées les multiples obligations auxquelles je dois faire face, quelle place reste-t-il pour tout ce qui me met en joie, me nourrit et me ressource ? ». La réponse à cette question est bien souvent décevante…

Les vacances d’été sont propices à se poser toutes ces questions, à lâcher ses pensées, à se laisser aller à rêver. Et si, après nos vacances, nous parvenions à conserver un brin de cet état d’esprit ? Ne serait-ce qu’une petite brindille, ce serait déjà merveilleux, non ?

Faire un pas de côté et observer sa vie, ses sources de satisfaction, mais aussi ses manques, ses expériences subies, ses frustrations.

 

Chaque été, je me livre à un petit exercice personnel. Je pars dans la nature, muni d’un cahier et d’un crayon.  Je choisis un endroit qui me plait, calme, propice à la réflexion. Je mets mon smartphone en sommeil pour m’éloigner de ma vie ultra connectée, me reconnecter à…moi-même, m’enraciner, me retrouver.

Puis, je pense à ces mois écoulés depuis l’été dernier, à mes réussites, mes insatisfactions, ce qui me pèse ou au contraire me rend joyeuse. Je me pose alors les questions : « A partir de la rentrée de septembre, qu’est-ce que j’aimerais FAIRE…AVOIR…ÊTRE pour être plus heureuse ? J’écris mes réponses dans chaque colonne préalablement tracée, une pour chaque verbe. Puis je note précieusement les actions que je souhaite mettre en place pour réaliser ces vœux. Plus tard, je ferai un suivi de leur avancement et de leur réalisation pour ne pas qu’ils en restent au stade de bonnes résolutions !

Prenez ce temps pour vous, faites cette expérience. Et si elle vous a procuré satisfaction, pensez à renouveler l’exercice en début d’année prochaine pour observer l’évolution et ce que cela a apporté à votre vie.

landart06 IMG_1610Ce petit exercice est justement, pour moi, le moyen de mettre en place l’« état d’esprit vacances » dont je vous parlais. Une fois rentrée, les actions que je mettrai en œuvre prolongeront ma quête de bien-être et une certaine envie de continuer à améliorer mon quotidien, à rendre ma vie plus joyeuse, moins contrainte et plus riche !

Vous aussi, profitez de l’été pour évaluer le poids d’enfermement que vous pouvez ressentir dans votre vie. C’est du temps que vous prendrez peut-être sur vos loisirs divers et variés en famille ou entre amis, vos visites touristiques, mais c’est du temps pour vous.

Ce temps que vous vous offrirez, vous l’offrirez aussi à votre entourage qui constatera que vous êtes plus détendu (e) et épanoui (e) dans les mois à venir…

landart06 IMG_20180715_184225landart06 IMG_8843

Je dédie cette newsletter à Sylvie, Responsable de l’écosite « Les jardins d’Espaladous », un lieu de ressourcement que j’affectionne particulièrement pour sa beauté, son calme, son air pur, sa nature environnante et sa chaleur humaine. Un lieu idéal pour un petit exercice de réflexion personnelle.

Très bonnes vacances à tous et très belle fin d’été !

 

 

Promenez-vous sur le site www.landart06.fr

Si vous souhaitez lire les articles de mes précédentes newsletters, cliquez ici sur ma page « blog et mots doux ». N’hésitez pas à laisser un commentaire. Je serai heureuse de connaître vos impressions et vous m’aiderez ainsi à améliorer ce site internet.

Découvrez les bienfaits du land art. Ici quelques conseils sur les éléments à utiliser et sur la pratique de cet art éphémère.

4 réponses
  1. Les jardins d'Espaladous Sylvie LAVIEILLE
    Les jardins d'Espaladous Sylvie LAVIEILLE says:

    Bonjour Mireille,
    Il est tard et comme toi je suis des fois hyper connectée (j’essaie de me soigner) mais dès que je vois arriver ta newsletter je ne peux m’empêcher de la lire car je sais qu’elle va me procurer une bulle de bonheur. Elle est comme toi, simple, naturelle, pleine de poésie et de beauté. Mais je dois dire que ce soir elle est empreinte d’une note particulière, sa lecture m’a touchée droit au cœur et va y graver un joli mandala.
    Je t’embrasse affectueusement,
    Amitiés
    Sylvie
    Bises à Nicolas

    Répondre
    • Mireille DELCEY
      Mireille DELCEY says:

      Oh mais comme je suis heureuse que cette newsletter t’ai procuré une bulle de bonheur et ait gravé un joli mandala dans ton cœur ! Les mandalas sont de plus en plus utilisés en Arthérapie ou tout simplement pour un travail de réflexion personnelle… Je suis convaincue que nous pouvons grandir et progresser à tout âge en quête de notre bonheur. Garde cette ouverture et cette sensibilité si rares ! Je t’embrasse affectueusement. Mireille

      Répondre
  2. JEAN-MARC ROBERT
    JEAN-MARC ROBERT says:

    Bonjour Mireille,
    Quel bel article tu viens de nous concocter dis moi !!! l’approche des vacances te donnent du baume au coeur … tu verras quand tu auras tout ton temps en période de retraite …j’ai hâte de lire à ce moment là les articles de circonstances

    grosses bises et profite bien de ces moments ……

    Répondre
    • Mireille DELCEY
      Mireille DELCEY says:

      Merci beaucoup Jean-Marc pour ton gentil commentaire ! Je suis heureuse que m’a prose t’ait plu et intéressé. En attendant la retraite encore lointaine, ce qui compte pour moi, ce sont les multiples petites retraites que je m’accorde de temps en temps pour aller dans la nature, respirer et prendre du recul. je profite à fond de ces moments privilégiés !
      Très grosses bises

      Répondre

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *